AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'alcool reste la seule valeur sûre, quoi qu'on en dise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sean T. Garrett

avatar

▌ Messages : 263
▌ Date d'inscription : 18/07/2010
▌Âge : 21 ans
▌ Résidence : C
▌Métier/Etude : Etudiant en médecine
•• BOUH :
▌Je l'aime ♥ : Huum..
▌Citation : L'amour comme la guerre, on le fait avec des chansons.

Just a beautiful life !
Sweet about me:
Mes topics:

MessageSujet: L'alcool reste la seule valeur sûre, quoi qu'on en dise   Lun 19 Juil - 22:40

    Quatre vingt quatre. Ce fut exactement le nombre de messages que Sean laissa sur le répondeur de sa petite amie le premier mois de son absence. Pleins de questions se bousculaient désespérément dans la tête du jeune homme. La première, fut-elle la plus importante, restait ; pourquoi ne lui répondait-elle pas ? Pourquoi son téléphone restait-il mystérieusement silencieux après tant d’essais ? Des tonnes de pourquoi pour si peu, voire aucune réponse. Jessica était son premier véritable amour, celle qui faisait battre son cœur à chacune de ses apparitions, celle dont il connaissait avec un détail étonnant le moindre reflet dans le regard. Pourtant, cet amour si passionné et si tendre se dissipa entre deux continents pour une raison que Sean ignorait. Cinq mois plus tard, la résignation et l’abandon avaient finalement laissé place à l’attente et au désespoir.
    Devenu bougon depuis, Emeric en payait très régulièrement les pots cassés, aussi les « Tu me fais chi** Emeric ! » devinrent une marque de fabrique spécifique à cette cohabitation plus que pigmentée. Lui qui était le cousin de celle qui l’avait secrètement rejeté ne savait trop quoi dire à ce meilleur ami dont la souffrance bien que cachée restait palpable. Aussi, l’ambiance changea du tout au tout, mettant à rude épreuve les nerfs des deux amis. Une mauvaise passe Sean, ce n’est qu’une mauvaise passe, se répétait-il inlassablement. Après tout, chacun connait une défaillance amoureuse, celle qui brise le cœur et dont on se remet difficilement mais dont on se remet, si d’autres avant lui réussirent à passer le cap, lui le pouvait aussi. Du moins, dans la logique.

    Ainsi, de jour en jour, de pensée en pensée, de message en message, Sean c’était retrouvé assit à une place devenue habituelle pour lui depuis un peu plus de cinq mois. Assit derrière le bar du bâtiment dit pratique, le jeune homme enfilait ce qui devait être sa troisième bière de la soirée, toujours plongé dans des pensées bien trop nostalgique à son goût. Une fois n’est pas coutume, le barman, déjà occupé à sécher des verres à l’aide d’un torchon mouillé, s’avança vers lui, apparemment désireux d’écouter les maux de cœur du jeune homme. Devinant ses pensées Sean laissa quelques billets sur le comptoir et s’esquiva très rapidement au dehors de l’endroit. Oui, il souffrait, oui, son unique motivation était de la retrouver, de l’étreindre, de l’embrasser, et oui encore, il l’aimait mais non il ne souhaitait pas en parler. Plus que tout, comme toujours, son envie de parler de lui-même était nulle.
    Arrivé dehors, il s’appuya contre un arbre, se mettant à la recherche d’un paquet de cigarettes caché dans les poches de sa veste. Une fois le paquet voulu obtenu, il en sortit une cigarette qu’il se hâta de mettre à la bouche et d’allumer. Les premières bouffées furent une bouffée d’oxygène, tout le stress accumulé s’évapora le temps de quelques minutes. Son attention fut cependant tournée par l’apparition de la lumière provenant du hall du bâtiment, situé non loin de l’arbre et donc de lui. Souriant à la vue de l’habitante qui y sortait il appuya sa présence en prenant la parole.


        « - Bonsoir Mademoiselle dérangée par les chiens au moindre aboiement. » S’amusa t-il à lui dire en référence au contexte de leur rencontre.


    En effet, leur rencontre était pour le moins rock ‘n’ roll. Un chien qui hurle à la mort, des propriétaires incapables de faire taire ce fichu clébard et enfin une voisine accablée par tant d’activité nocturne, mélangeait le tout et vous obtenez une rencontre dès plus agitée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B. Chris Ackerman

avatar

▌ Messages : 132
▌ Date d'inscription : 18/07/2010
•• BOUH :
▌Âge : 19ans
▌Métier/Etude : Etudiante en photographie
•• BOUH :
▌Je l'aime ♥ : Tyler J. Tyreen & Bailey because your are my life
▌Citation : Been up all night Staring at you wondering what's on your mind i've been this way with so many before but this feels like the first time you want the sunrise to go back to bed i want to make you laugh mess up my bed with me kick off the covers i'm waiting every word you say i think i should write down don't want to forget come daylight
Localisation : appartement 300 batiment c

Just a beautiful life !
Sweet about me:
Mes topics:

MessageSujet: Re: L'alcool reste la seule valeur sûre, quoi qu'on en dise   Lun 19 Juil - 23:05


Bonnie avait passé une journée assez banale, comme du lundi au vendredi. En effet la jeune femme était une étudiante en photographie comme temps d'autres, donc cela veut dire qu'il fallait suivre des cours à des horaires précis. Cela ne dérangeait pas vraiment la jeune fille, car jouer avec son appareil photo est vitale pour elle encore plus il fait partie d'elle. La chose qui changea d'habitude c'est que maintenant la petite blonde avait un travail, elle vendait des dvd dans un magasin du centre commercial mais, encore pour elle cela ne fût pas trop dur, ce qui fût le pire arrivé plus tard dans la soirée.

Il était environ 22h30 quand la jeune femme poussa la porte de chez elle, ils étaient déjà là un dans la cuisine et un dans le salon. Aucun des deux ne parlaient l’ambiance s’annoncer des plus joyeuse dans l’appartement 300 du bâtiment C. Les deux jeunes hommes qui étaient dans cet appartement comptait beaucoup dans la vie de la jeune femme, après l’un était son meilleur ami et l’autre son fiancé. Mais, ce qu’on pouvait dire c’est que les deux jeunes hommes ne s’entendaient absolument pas. Une fois que Bonnie eut retiré son manteau elle passa embrassée son petit ami dans la cuisine et alla s’allonger sur le canapé où il y avait son meilleur ami.

Quelques minutes passèrent, le calme régnait dans cette habitation mais, ceci était de très courte durée. En effet Tyler voulut s’assoir entre la jeune femme et son meilleur ami et c’est là que tout commença, le ton monta entre les deux jeunes hommes. La jeune Chris n’en pouvait plus elle se leva sans dire un mot tellement l’énervement était installer en elle. Avant de partir elle prit le paquet de cigarette de son petit ami et claqua la porte. Elle ne prit même pas le temps de mettre une veste ou encore des chaussures. Elle avait entreprit de marcher mais elle entendue une voix ce qui l’a poussa à se retourner. C’était son voisin elle le regarda avant de partir vers lui, une fois à sa hauteur elle alluma elle aussi une cigarette et se mit à côté de lui.


« Bonsoir, celui qui n’a aucune autorité sur son chien et qui se croit tout permit. »


Dit-elle en souriant, c’est vrai qu’en y repensant les deux jeunes personnes n’auraient jamais dut sympathiser mais, cela était fait et sa donner un bon mélange sans prise de tête. Elle le regarda avant de tirer un peu sur la cigarette qu’elle venait d’allumer elle n’avait pas tellement l’habitude. Au bout de quelques moments de silences elle osa enfin reprendre la parole.
« Alors que fais-tu ici aussi tard ?»

••


Been up all night staring at you wondering what's on your mind i've been this way with so many before but this feels like the first time you want the sunrise to go back to bed i want to make you laugh ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean T. Garrett

avatar

▌ Messages : 263
▌ Date d'inscription : 18/07/2010
▌Âge : 21 ans
▌ Résidence : C
▌Métier/Etude : Etudiant en médecine
•• BOUH :
▌Je l'aime ♥ : Huum..
▌Citation : L'amour comme la guerre, on le fait avec des chansons.

Just a beautiful life !
Sweet about me:
Mes topics:

MessageSujet: Re: L'alcool reste la seule valeur sûre, quoi qu'on en dise   Mar 20 Juil - 16:22

    Sa réplique lui arracha un sourire amusé. Elle marquait un point, Sean ne possédait aucune autorité sur son chien, cependant, à défaut d’en posséder, le jeune homme, à l’instar de beaucoup d’habitants dans l’immeuble, ne supportait pas cette boule de poils puante et bruyante. Les deux amis l’avaient rencontré un soir en rentrant de l’université, l’animal était posé sur son postérieur, langue tirée, regard abattu, ne demandant qu’une chose, un asile pour la vie. Appelé « Cookie » par Emeric, Sean ayant obstinément refusé de le prénommer, l’animal avait finalement pris ses aises dans l’appartement, rendant impossible tout nouvel abandon. Non pas que Sean détestait la race canine, il ressentait simplement une aversion particulière pour ce chien sans pouvoir en expliquer les raisons. De plus, le prénommé Cookie trouvait judicieux d’aboyer en pleine nuit une fois vingt heures passées, et cela toutes les nuits depuis sa pseudo adoption.

    C’est dans ce contexte pour le moins particulier que Sean rencontra Bonnie, une jeune femme d’à peine vingt ans et voisine des deux colocataires. Aboyant comme à son habitude une fois l’heure maudite passée, la blondinette, certainement très agacée par les aboiements du chien, vint sonner et frapper à la porte de ses voisins. Aussi, la discussion qui s’en suit fut pour le moins agité jusqu’à ce que, par un procédé miraculeux et tout à fait mystérieux, les deux jeunes gens viennent à sympathiser. Se découvrant mutuellement des points communs et des qualités, Sean et Bonnie finirent par devenir de bons amis, bien que la jeune femme soit aujourd’hui encore tout autant énervée par le fichu chien de son voisin une fois vingt heures passées.


      « - Touché. » Lui répondit-il tout simplement en gardant le même sourire amusé. « Prends t’en à Emeric, il a refusé de m’écouter… » Continua Sean d’avantage pour lui-même que pour Bonnie. Maudit Emeric, maudit clebs… Pourquoi avait-il accepté cette cohabitation déjà ? Ah oui, par amitié, par envie et finalement par amusement, lui qui pensait s’amuser… Bon, il l’avouait très sincèrement, il adorait habiter avec Emeric, chaque jour était empli de divertissement mais par simple envie de contradiction et de geignardise, Sean se plaignait.


    A sa seconde réplique Sean ne pût empêcher son sourcil droit de s’arquer. En effet, l’air de rien, ce fut la cadette des deux jeunes gens qui lui demandait ce qu’il pouvait bien faire dehors à cette heure si nocturne. Gardant tout de même un sourire de circonstance sa question la replongea dans des pensées dont le sujet devenait quotidien et habituel. Sean ne souhaitait plus s’attarder sur des questions dont il n’aurait très probablement jamais les réponses. L’oublie lui paraissait la meilleure solution mais non pas la plus facile, oublier son premier amour, même à 21 ans lui paraissait à ce jour totalement impossible, cependant non pas inenvisageable.


      « - Pas grand-chose. Je m’apprêtais à rentrer. » Souligna t-il afin de ne pas paraitre trop suspect. « Laisse moi deviner, une cigarette en bouche, l’air franchement agacée, mon clebs n’aboie pas, Tyler et Bailey se sont encore disputés, c’est ça ? » La réponse lui était évidente, oui, ils s’étaient pour la énième fois disputés.


••

    « You hurted me however
    I go on to love you »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'alcool reste la seule valeur sûre, quoi qu'on en dise   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'alcool reste la seule valeur sûre, quoi qu'on en dise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harper ~ Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option~
» DEMYAN ► « Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option »
» [Valeur de bande]
» L'avenir dira le reste.
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WINSTON RESIDENCES :: BATIMENT PRATIQUE :: Bar-
Sauter vers: